Photo
Jamilet est une jolie jeune fille mexicaine, qui a grandi avec l'idée que l'énorme tache de naissance qui recouvre son dos était la marque du diable. Quand, à 17 ans, la jeune fille perd sa mère, elle part rejoindre illégalement sa tante Carmen aux États-Unis, où elle espère qu'on pourra la soigner. En Californie, Carmen lui procure des faux papiers, grâce auxquels elle trouve un travail de garde-malade dans un hôpital psychiatrique. Jamilet doit surtout veiller sur le Señor Peregrino, un vieil Espagnol acariâtre, qui découvre bien vite la véritable identité de Jamilet et lui vole ses faux papiers. Il ne les lui rendra que si la jeune femme daigne l'écouter raconter le pèlerinage qu'il fit à Saint Jacques de Compostelle, au cours duquel il rencontra Rosa, le grand amour de sa vie. Au contact de Jamilet, Señor Peregrino se libère de son passé douloureux. Jamilet, qui désormais considère le vieil homme comme son grand-père, prend confiance en elle, apprend à lire, s'accepte enfin, et s'ouvre aux autres.

Photo
Éditeur : Archipoche
Collection :  Roman
Langue : Français
Genre : Contemporain
Date de parution : 5 juin 2013
Série : /
Nbre de pages :440
Prix :  8,22€ sur amazon
Ma note :  5/5


Mon avis sur ce roman coup de coeur

Je tiens tout d'abord à remercier les Editions Archi poche pour cet envoi inattendu parce que je pense que je n'aurai pas choisi ce livre moi même et c'est grâce à  une attaché presse super que j'ai pu découvrir ce petit bijou de la littérature.

Jamilet nait dans une famille mexicaine pauvre, d'une mère ayant subi un viol. A sa naissance, Jamilet est recouverte d'une tâche de naissance sur le dos, partant de son coup et descendant jusqu'à ses genoux. Elle fut la risée de ses camarades d'école et de toute la population mexicaine qui le prenait pour le diable.
A 17 ans, elle s'enfuit pour les Etats unis ou elle rêve de trouver un remède miracle, de trouver un bon docteur qui pourra la soigner. C'est donc illégalement qu'elle arrive chez sa tante Carmen et qu'elle trouve un travail dans un hôpital psychiatrique. Un travail alimentaire.
Elle est alors priée de s'occuper du 5e étage ou se trouve un vieux monsieur qui lui racontera une histoire incroyable.....

Là commence la réelle aventure de Jamilet..... Il certes évident que la première partie du roman nous narre sa jeunesse mais bien qu'intéressante, la seconde partie nous embarque dans un univers plus qu'intriguant.

Je ne pensais pas pouvoir me régaler à lire une telle histoire et ce fut pourtant une révélation. L'histoire de Jamilet nous est narré  en parallèle avec celle du Sénor Peregrino  donc nous passons d'un' époque à une autre et ce fut un réel bonheur de suivre tant l'aventure de l'un que de l'autre. J'ai été autant ému par l'histoire de cette jeune fille que par celle de ce vieillard que tout le monde prend pour un fou. Le Sénor Peregrino ne supporte aucune femme dans sa chambre, aucune aide et toutes les aides infirmières qui se sont occupées de lui n'ont pas tenu plus d'un mois et pourtant avec Jamilet, les choses se passent bien différemment. Bien que les instructions soient assez strictes : ne pas lui parler, ne pas l'écouter, ne faire que son ménage et lui apporter son repas, ...Mais Jamilet se laisse emporter par ce vieillard et n'hésite pas à enfreindre les règles.

Jamilet est un personnage auquel on s'attache très vite et qui nous fait vibrer, rêver et pleurer au travers de ses aventures.

La plume de l'auteur fut une révélation, Cecilia Samartin m'était inconnue et c'est une très belle découverte que j'ai fait avec ce roman. Sa plume m'a fait voir des choses incroyables car j'ai pu m'imaginer toutes les scènes comme si je les avais vécues et il m'arrive  pourtant rarement de me plonger totalement et autant dans l'univers des protagonistes des romans que je lis. Comment lâcher ce livre une fois l'avoir commencé? L'auteur réussit à nous mettre une certaine pression et nous donner envie de découvrir plus d'informations sur nos deux héros. Que va t il se passer ensuite? J'ai parfois eu l'impression de lire un thriller tant l'intrigue est parfaitement ficelée. J'aime m'imaginer les fins des romans que je lis et là ce fut juste inimaginable et j'ai eu la chair de poule en découvrant les dernières pages. Il est rare qu'un roman contemporain me fasse un tel effet mais je suis sortie entièrement chamboulée à la fin de ma lecture.

On pourrait s'imaginer un périple à Compostelle lourd et long à lire mais clairement ce livre n'est ni long ni lourd, il est prenant, passionnant, troublant et tout simplement génial.
Lorsque la 4e de couverture nous dit " C.Samartin est la P.Coelho au féminin", je suis entièrement d'accord avec cette remarque.

Comment exprimer maintenant ce que je ressens? Je viens à peine de refermer ce livre et j'avais envie de vous écrire une chronique à chaud tellement j'ai envie de parler de ce livre autour de moi. Je n'ai qu'une seule envie : QUE VOUS LE LISIEZ!!!!!!!! Ce livre est peut être le meilleur livre jamais lu de toute ma vie et comment en ressortir indemne?
J'ai très peur d'entamer un autre roman parce que clairement j'ai peur que tout me semble fade à coté.

Ayant le tome 2 dans ma bibliothèque, mon premier réflexe fut d'aller lire le synopsis ( à ne surtout pas lire si vous n'avez pas encore lu le tome 1 !!!!!!!! il révèle des éléments bien trop important relatif au premier opus)..Et ma seule envie? Lire le tome 2 de suite. Celles qui me suivent savent que je détèste lire 2 tomes de suite mais ici c'est plus fort que moi, j'ai très envie de connaître la suite des aventures de Jamilet, elle m'a trop envoûtée pour que je puisse la laisser s'échapper de mon imaginaire ainsi....

Si je devais trouver quelques mots clés pour résumer mon expérience avec Cécilia Samartin : Poétique, intriguant, passionnant, émouvant et totalement addictif.
Vous ne sortirez pas indemne à la fin de votre lecture de la Belle Imparfaite.
Petite note personnelle pour Ingrid : TU VAS ADORER
Photo
La suite de la Belle Imparfaite

Qui est Cécilia Samartin ?

Photo
Née en 1961 à La Havane, élevée à Los Angeles, Cecilia Samartin étudie la psychologie avant de devenir thérapeute, oeuvrant principalement auprès de la communauté latino de Californie.
Son premier roman publié en France Le Don d'Anna a été traduit dans dix pays.

Visitez le site de l'auteur : www.ceciliasamartin.com

A publié aux Editions l'Archipel
Rosa et son secret, 2013
La belle imparfaite
, 2012
Le don d'Anna
, 2011

A publié chez Archipoche

La belle imparfaite, 2013
Le don d'Anna
, 2012

19/6/2013 08:44:56

Je ne connaissais pas du tout ce livre, mais tu m'as convaincue de me le trouver au plus vite ! Ma wishlist te remercie (ou pas...^^) :)

Réponse
19/6/2013 08:57:08

Le don d'Anna de cette auteure m'avait fait passer par toutes sortes d'émotions :)

Réponse
19/6/2013 08:58:16

Ah oui ton avis est juste ... terrible ! Tu me donnes très envie de lire le livre !

Réponse
19/6/2013 09:25:38

ne pas craquer, ne pas craquer....

Réponse
Mimosa
19/6/2013 09:44:50

Comment ne pas craquer après une chronique comme celle-là ????

Réponse
19/6/2013 13:11:31

Je ne peux pas faire autrement que de me le procurer si je comprends bien, hein ?! Je vais me laisser tenter alors, même si je sais que je ne pourrai pas le lire tout de suite...

Réponse
20/6/2013 06:10:58

Je crois que je vais m'y jeter dessus rapidement :)

Réponse
20/6/2013 06:30:40

C'est marrant parce que la 4° ne m'aurait pas du tout attirée... mais si c'est un coup de coeur pour toi, forcément, ça m'intrigue !

Réponse
11/7/2013 18:51:34

Aïe, aïe, aïe !! Comment résister ? +1 à ma wish, c'est tout ce que je peux conclure...

Réponse



Laissez un commentaire.