Photo
La nouvelle, l’intruse — voilà tout ce que je suis pour les élèves de Manderley. On ne me pardonne pas d’avoir pris la place libérée par Becca. La belle, la parfaite, l’irremplaçable Becca ! Un véritable fantôme accroché à mes basques, auquel tout le monde me compare sans cesse. Il faut dire que Becca n’a pas vraiment « quitté » Manderley : un soir, elle a mystérieusement disparu. Et je crois bien que, si je veux qu’on m’accepte, il va falloir que je découvre ce qui lui est arrivé…

Editeur : Harlequin
Collection : Darkiss
Langue : Français
Genre : Jeunesse / romance / Psychologie / contemporain
Série : /
Nombre de pages : 440
Titre original :  New Girl
Je tiens dans un premier temps à remercier Babelio et sa masse critique qui m'a permise de lire cette petite merveille. Avouons le j'ai tout d'abord craqué pour cette merveilleuse couverture qui éclate de couleur. J'adooooooooooore et quand la couverture et le contenu font carton plein, c'est un réel bonheur.

Une réecriture moderne de Rebecca de Daphne du Maurier's
La nouvelle, voilà comment ils m'appellent tous
Son rêve a toujours été d'étudier à Manderley, depuis toute petite mais ses parents n'avaient pas les moyens de lui donner cette belle opportunité mais un jour, alors qu'elle doit rentrer en terminale, c'est la surprise : ses parents lui ont trouvé une place.... !!!

Mais en a t elle encore envie? A t elle envie de quitter la chaude Floride pour la froide Nouvelle Angleterre?
Mais c'est trop tard, la voilà embarquée dans une nouvelle année scolaire dans un pays inconnu et froid, avec des élèves inconnus et froid et elle est seule....complètement seule avec son short et ses tongues alors qu'il faut hyper froid. Et Manderley n'est pas l'endroit le plus accueillant du monde,  C'est un peu comme Poudlard mais sans la magie.

Becca a disparu voilà maintenant 8 mois, elle était la fille que tout le monde aime, la bout'en train, la fille parfaite, la fille convoitée mais elle a disparu...Est elle morte? S'est elle sauvée? Ou est elle?
Quoiqu'il en arrive, à Manderley sa présence est ineffaçable et Dana (sa compagne de chambre) voit d'un très mauvais oeil l'arrivée de la nouvelle qui est là pour prendre la place de Becca.

***PRENDRE LA PLACE DE BECCA ***


Parce que c'est bien là le problème, la nouvelle aura de gros souci d'adaptation car prendre la place d'une disparu n'est pas chose facile mais est ce vraiment son objectif à elle? Qu'est elle venue faire à Manderley?
Etudier ou prendre la place de Becca?
C'est très compliqué d'arriver dans une nouvelle école alors une école pleine de secret, une école ou les choses ne sont pas vraiment dites ce n'est vraiment pas idéal pour terminer ses études.
Nous découvrons ici un roman en symétrie car chaque chapitre se concentre sur un personnage :
La nouvelle et Becca.
D'une telle façon nous arrivons à nous imprégner de l'évolution de l'intégration de la nouvelle et en même temps nous comprenons les comportements de certaines personnes grâce aux chapitres dédiés à Becca qui nous racontent sa vie à Manderley et petit à petit le pourquoi de sa disparition.
A peine avais je lu les premières pages que j'ai été embarquée dans un tourbillon littéraire incroyable, j'ai eu beaucoup de mal de faire autre chose que penser à ce roman pendant les quelques jours de lecture. Nous entrons dans un univers sombre et psychologiquement compliqué. J'ai adoré et cela jusqu'au bout de ma lecture, l'intrigue dans laquelle nous a plongée l'auteur.

Becca est une héroine qui m'a totalement fascinée de par son comportement et de par sa psychologie compliquée. C'est incroyable la façon par laquelle on peut aimer et détester à la fois un personnage. Car Becca était juste une petite peste incroyablement dingue et pourtant.....j'ai pris beaucoup de plaisir à la suivre et vivre avec elle sa déchéance.

La nouvelle, parce que oui j'ai soit un gros trou de mémoire aujourd'hui soit on ne mentionne jamais son prénom - truc de dingue non? - quoiqu'il arrive je pense que la nouvelle restera la nouvelle et c'est vraiment le sentiment qu'on ressent tout au long de sa lecture.
Je me suis mise à sa place tout au long des 440 pages et j'ai souffert émotionnellement autant qu'elle. Car vivre ce que la nouvelle a vécu est juste incroyable et j'ai tant été tendue, crispée, énervée, en colère, joyeuse que....
J'ai réussi à me mettre à sa place et je suis passée par toutes les émotions possibles.

Ce roman est - même si on ne le mentionne nulle part - très axée psychologie et j'ai adoré ça.  D'autant plus que l'auteur nous tient jusqu'à la dernière page, on tourne on tourne, on veut savoir et on ne le sait vraiment qu'à la fin et j'ai adoré ce suspsens.....
Psychologie et suspens + Romance jeunesse = Roman parfait!!!!

Vous l'aurez compris ce roman fut pour moi un REEL COUP DE COEUR. Il y a certes des petits défauts, des petites choses qui m'ont déplues, des évéments un peu too much mais j'ai sincèrement réussi à passer au dessus car je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

J'ai tellement de choses à dire sur ce roman qu'il est difficile de ne rien oublier mais venons en aux personnages :
  • Dana, la copine de chambre de Becca qui suite à sa disparition pète complètement les plombs et fait vivre un calvaire à notre héroine. 
  • Max, le beau brun qui a eu une histoire assez compliquée avec Becca, l'amour interdit, l'amour à sens unique.
  • Johnny, ce mec complètement dingue de Becca mais l'était il vraiment ?
  • Cam et Blake, les deux personnages les plus "normaux" du roman
Il est sans dire que la plume de l'auteur est juste parfaite !!!! Aucune difficulté à entrer dans l'histoire ni à m'identifier aux personnages, les pages se tournent bien et comme je l'ai déjà dit j'ai eu le palpitant jusqu'au bout de la 440e page....


COUP DE COEUR : 20/20

Haletante, cette romance jeunesse psychologique m'a complètement emportée dans l'univers glacial de Becca.

Je n'ai qu'une envie à ce jour : RELIRE cette merveille et découvrir d'autres romans de Paige Harbison
Photo
Paige Harbison est née en décembre 1989 a Rockville, aux USA. Elle est tout juste diplômée de l’université et se consacre a l’écriture, à la peinture, et s’inspire de ses amis pour forger ses personnages. Fille d’écrivain —sa mère est Beth Harbison (« Les secrets d’une shoe addict ») —, Paige a de qui tenir sa plume contemporaine .

Lu également pour le challenge :
20/2/2013 02:55:56

J’avais hâte de lire ton avis . Ohllala , tu me donnes vraiment envie.
Merci

Réponse
Nessa
20/2/2013 03:44:45

sincèrement ce livre m'a totalement emportée...

Réponse
20/2/2013 04:29:52

OOOOOh !!!! A retenir donc !!!! Merci Nessa !!!!

Réponse
Nessa
20/2/2013 08:19:31

:-)

Réponse
20/2/2013 05:28:22

Ben dis donc il a l'air prenant ce bouquin ! Je note dans un coin de ma tête...

Réponse
Nessa
20/2/2013 08:19:56

oui très prenant, tu te poses des questions pendant 440 pages!

Réponse
20/2/2013 11:23:33

J'aime déjà beaucoup les romans de sa maman, si elle est aussi douée, il me faut ce roman ! Bisous

Réponse
Nessa
24/2/2013 10:33:22

je ne connais pas sa maman mais l'auteur est très jeune et déjà très douée....

Réponse
23/2/2013 09:32:43

ce roman m'a l'air très ... étrange... je ne sais pas si je me laisserai tentée
biz

Réponse
Nessa
24/2/2013 10:32:53

c'est dommage de ne pas te laisser tenter mais en effet si ce n'est pas ton style, mieux vaut ne pas tenter....

Réponse
23/2/2013 11:11:06

Hop! Dans ma wishlist! Merci pour cet avis.

Réponse
Nessa
2/3/2013 13:33:04

avec plaisir

Réponse
2/3/2013 12:32:57

Il est dans ma PAL! Ton avis très enthousiaste me donne réellement envie de découvrir ce roman. ^^
Peut être après mes sp, qui sait ? :D

Réponse
Nessa
2/3/2013 13:33:27

j'espère vraiment qu'il te plaira..... tiens moi au courant :-)

Réponse



Laissez un commentaire.