Photo
Synopsis
Quand s'ouvre le roman, le 10 mai 1981, Alice et Cécile ont seize ans. Trente ans plus tard, celles qui depuis l'enfance ne se quittaient pas se sont perdues. Alice, installée dans un café, laisse vagabonder son esprit, tentant inlassablement, au fil des réflexions et des souvenirs, de comprendre la raison de cette rupture amicale, que réactivent d'autres chagrins. Plongée dans un semi-coma, Cécile, elle, écrit dans sa tête des lettres imaginaires à Alice. Tissant en une double trame les décennies écoulées, les voix des deux jeunes femmes déroulent le fil de leur histoire. Depuis leur rencontre, elles ont tout partagé : leurs premiers émois amoureux, leurs familles, leur passion pour la littérature, la bande-son et les grands moments des " années Mitterrand ". Elles ont même rêvé à un avenir professionnel commun. Si, de cette amitié fusionnelle, Kéthévane Davrichewy excelle à évoquer les élans et la joie, si les portraits de ceux qu'Alice et Cécile ont aimés illuminent son livre, elle écrit aussi très subtilement sur la complexité des sentiments. Croisant les points de vue de ses deux narratrices, et comme à leur insu, elle laisse affleurer au fil des pages les failles, les malentendus et les secrets dont va se nourrir l'inévitable désamour. Car c'est tout simplement de la perte et de la fin de l'enfance qu'il s'agit dans ce roman à deux voix qui sonne si juste.

Photo
Éditeur : Pocket
Collection :  10-18
Langue : Français
Genre : Contemporain
Date de parution : 6  juin 2013
Série : /
Nbre de pages : 163
Prix :  6,27€ sur amazon
Ma note :  4/5


Mon avis sur ce roman

Faire un résumé d'un roman de 163 pages est assez complexe et je pense que le synopsis est suffisamment long pour vous permettre de comprendre de quoi parle ce livre.

Nous pénétrons dans l'amitié de Cécile et Alice qui se connaissent depuis toujours et qui voient leur amitié s'éteindre au fil des années et au fil des évènements.
Ce roman alterne les moments présents et les différents flashback de la petite à la grande enfance des deux filles. Nous pouvons rapidement être au moment J et passer en une phrase simple 20 ans plutôt. Cette technique narrative nous permet à nous lecteur de tenir le rythme, de garder une certain pression et une attention tout au long des 163 pages.
Ce roman est un page turner qui ne nous lasse pas et qui nous donne envie de découvrir pourquoi cette amitié s'effondre, quels sont les actes et les faits qui ont éloignées ses deux soeurs de coeur?

L'auteur ne laisse pas la place aux détails futiles et sans intérêt : Nous sommes au creux de l'histoire, nous restons dans les moments forts et les détails sont mis de côté. Ce roman aurait pu être étoffé et nous dévoiler des profondeurs de certains sentiments mais il me semble que l'auteur a voulu a l'essentiel et c'est ce qui fait la beauté de ce petit roman.

Les chapitres sont courts (et non numérotés) : Nous passons d'une voix à l'autre, celle d'Alice qui se souvient et celle de Cécile qui écrit mentalement des lettres à Alice. En effet Cécile est dans le coma et malgré la haine qui a éloignée les deux filles, c'est à Cécile qu'elle souhaite envoyer ses dernières pensées.

Les sentiments ressentis sont complexes  et nous avons pu nous imprégner tant par Alice que par Cécile. On parle ici d'amour, le vrai amour entre deux personnes.  Il s'agit certes d'amitié mais l'amitié et l'amour ne sont ils pas des sentiments si proches. Et que pensez vous que la haine et l'amour sont deux sentiments semblables ?

Je vous recommande ce livre qui se lit d'une traite et qui vous fera réfléchir à certaines valeurs de la vie.
1/7/2013 00:51:05

Ce livre est dans ma Wish depuis sa parution en grand format. Une fois n'est pas coutume, avant de l'avoir acheté il a eu le temps de sortir en poche. Mon porte monnaie sera reconnaissant.
Ton avis est pile ce que j'attendais. Il me fallait une chronique sur ce roman pour me décider définitivement et elle arrive à point nommée. Comme chaque été j'ai une folle envie d'achat livresque, et je n'hésiterais pas avec celui-ci.

Biz

Margaud

Réponse
Nessa
1/7/2013 00:52:51

Ravie que ma chronique te donne envie de découvrir ce roman, bonne lecture et j'espère que tu apprécieras autant que moi

Réponse
1/7/2013 01:31:31

Je suis assez perplexe... Je pense que j'aurai du mal à m'attacher ou à m'identifier aux personnages d'un roman aussi court mais il se peut aussi que le thème, fort, me séduise... Il me faudra donc le lire pour le savoir ! ;)

Réponse
1/7/2013 03:50:35

Nessa, ou l'art de me tenter :D
Bisous

Réponse
7/7/2013 18:12:56

J'ai beaucoup aimé ce roman... Je l'ai lu à sa sortie car j'adore les Editions Sabine Wespieser, et ce roman était vraiment beau...
Du même auteur j'ai aussi lu "La Mer Noire" que je te recommande très vivement si tu as aimé celui là =) (j'ai même préféré "La Mer Noire")

Réponse



Laissez un commentaire.