Photo
Ceux qui portent la marque sont la clé de l'avenir.

Dans le monde de Gaia, il y a les privilégiés, qui habitent derrière le mur de l'Enclave, et ceux, comme elle, qui vivent à l'extérieur. Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l'Enclave trois nouveau-nés. Mais, un soir, les parents de Gaia sont brutalement arrêtés et conduits derrière le mur. A peine ont-ils le temps de lui confier un mystérieux ruban sur lequel est brodé un étrange code...

Photo
Éditeur : Le livre de poche
Collection : Jeunesse
Langue : Français
Genre : Jeunesse Science Fiction
Date de parution :  16 janvier 2013
Série : Birth Marked
Nombre de pages : 396 pages
Titre original :  Birthmarked (2010)
Ma note : 4/5


Mon avis...

Depuis sa sortie en GF (grand format), Birth Marked est une saga qui donne envie à la découverte et la parution en poche m'a permis de lire ce premier tome.
Partons à la découverte d'un univers futur et en opposition avec l'utopie : La dystopie.

Gaia vit à l'extérieur, hors de l'enclave ou elle réside pauvrement avec ses parents. Malgré sa vie peu aisée, Gaia est heureuse.
Elle épaule sa mère dans son travail de sage femme car elle sait qu'elle prendra la relève un jour. 
L'extérieur est régit par l'enclave ou la vie est belle, ou les gens sont riches, heureux et éduqués. Le village de Gaia est un village ou les règles sont strictes et peu de liberté est accordée à ses habitants.
Depuis toujours, les 3 premières naissances du mois sont arrachées de leur famille pour être offertes à l'enclave. Ces 3 premiers bébés vont être adoptés par des familles de l'intérieur et être élevés sans jamais manquer de rien.
Gaia et sa mère "avancent" donc les 3 première naissances avec parfois beaucoup de douleurs pour les parents.
Le soir de son premier accouchement en tant que sage femme, Gaia trouve chez elle Léon, un sergent qui lui apprend que ses parents ont été enlevés.....Elle découvre très vite que l'enclave recherche les notes de sa mère, la liste ou elle aurait noté toutes les naissances et toutes les avances.
Je ne suis pas une grande fan des dystopies mais je dois bien avouer que Birth Marked m'a totalement conquise. J'ai adoré me plonger dans cet univers si particulier que sont la naissance, la génétique et les soucis médicaux liés à certaines unions. Dès les premières pages je me suis sentie aspirée par ce roman et j'ai dévoré la première moitié en quelques heures seulement.
J'ai été conquise par la mise en place de l'histoire et le déroulement des évènements qui amènent de plus en plus de question au fur et à mesure de la lecture.

J'ai été choquée par certains faits du roman comme le fait d'avancer 3 enfants. En tant que mère je dois bien avouer que c'est affreux de se dire que notre enfant va nous être arraché et être éduqués par de parfaits inconnus. Je n'imagine même pas cette souffrance et cette notion m'a fait m'attacher à ce roman c'est certain.


La plume de l'auteur est agréable mais pas suffisamment fluide à mon goût. Les pages se tournent lentement et il y a beaucoup de longueurs dans ce roman, ce qui fait qu'il traine un peu et qu'on mange d'entrain pour continuer la lecture.
Les évènements ne s'enchaînent pas, ils stagnent et contribue néanmoins et paradoxalement à la hargne du lecteur de savoir ce qui va se passer ensuite.

C'est également parfois un peu brouillon car il faut - avant de tout comprendre - pouvoir mettre en place le système de l'enclave, comment ils fonctionnent, pourquoi ils fonctionnent ainsi, ...Ensuite il faut comprendre la quête réelle du livre et comprendre pourquoi et ou se situe le problème majeur de l'enclave.

Cependant l'auteur est juste incroyable, je me souviens un élément du roman ou Gaia est emprisonnée et rêve d'une orange, fruit qu'elle connait très peu. Dès lors ou elle goûte pour la première fois à cette orange, j'ai ressenti la même sensation que notre héroïne. Mes papilles gustatives se mises en action et j'ai gouté moi aussi - à travers ma lecture - au fruit tant désiré.
Cela pour vous expliquer que l'auteur sait nous accrocher, elle sait nous donner des émotions et nous faire ressentir les sentiments de nos protagonistes.

En ce qui concerne les personnages, ils ont tous pris une place importante dans ce premier opus. Je ne pourrai vous parler de tous car ils s'accumulent au fur et à mesure de la lecture mais chaque personne fut indispensable à la quête de Gaia. Chacun avec SA personnalité et son combat.
Gaia est très attachante et elle fut, bien entendu, ma favorite.

Je vous conseille fortement ce premier opus d'une saga prometteuse. J'ai été conquise malgré les quelques défauts de mise en place et de longueur. J'ai été happée par cette histoire et pas une héroïne tenace et motivée, une héroïne qui n'a pas froid au yeux.

Tome 2.

Photo
Quand un simple baiser est un crime, aimer peut vous coûter la vie...

Gaia a quitté l’Enclave, fuyant ses lois cruelles, pour partir à la recherche de sa grand-mère dans la Forêt Morte. Mais ce qu’elle y découvre est bien loin de l’asile qu’elle espérait… La jeune sage-femme devra une nouvelle fois puiser au plus profond d’elle-même pour sauver ceux qu’elle aime et briser les interdits.

19/3/2013 19:43:56

J'ai juste lu vite fait ton avis car je vais me garder le suspense, je reviendrai lire tout ça après le livre ^_^ Mais tu m'as bien donné envie de le lire ! Je crois que c'est chez Galleane aussi que je l'ai vu... bref, il est tout en haut dans ma PAL !

Réponse
Nessa
20/3/2013 00:20:04

bonne lecture j'espère qu'il te plaira

Réponse
19/3/2013 21:06:01

Merci pour cette chronique, tu me donnes envie de découvrir cette saga!!

Réponse
Nessa
20/3/2013 00:20:25

alors c'est super!

Réponse
19/3/2013 23:47:19

il est dans ma PAL et tu me donnes envie de le sortir :D

Réponse
Nessa
20/3/2013 00:20:54

;-)

Réponse



Laissez un commentaire.