Photo
À la suite d'un accident survenu une vingtaine d'années plus tôt, Christine est aujourd’hui affectée d'un cas très rare d'amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu'elle a en fait 47 ans et qu'elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu'elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé... et sur son présent.

Photo
Éditeur : Pocket
Collection :  Thriller
Langue : Français
Genre : Thriller
Date de parution : 7 mai  2013
Série : /
Titre en VO : Before I go to sleep (2011)
Nbre de pages : 470
Prix :  7,22€ sur amazon
Ma note :  3,5/5


Mon avis

Christine se réveille un matin et elle a 47 ans, sauf qu'elle ne s'en rappelle pas et pour elle, elle est encore dans la vingtaine? Qui est cet homme à ses côtés dans le lit? Elle se lève et découvre quelques photos collées sur le miroir de la salle de bain. Mais qui est cette personne, ce reflet dans le miroir?
Christine est amnésique suite à un accident. C'est lorsque son psy, le Dr Nash, l'appelle que tout se met doucement en route. Elle retrouve son journal intime, celui nécessaire à la création de son quotidien parce que chaque matin, pour Christine c'est le calvaire. Chaque matin elle doit se rappeler qui elle est. Ce journal n'est pas anodin car la première page comporte une phrase des plus importantes : NE PAS FAIRE CONFIANCE A BEN (son mari).

Le roman se compose de deux parties, la première est la découverte du mode de vie de Christine via son journal, son entourage, sa vie et sa façon de penser et voir les choses mais vu l'éternel recommencement du questionnement chaque matin, j'ai trouvé cette partie assez redondante le style, quoique très prenant, assez lourd par moment. J'avais parfois l'impression de lire encore et encore la même chose : Le réveil, le journal intime, Ben, ...
Mais cette partie prend tout son sens lorsque l'on se met à la place de notre personnage principal : Comment accepterai je cette vie?

La seconde partie du roman est beaucoup plus intéressante au point de vue de l'intrigue et elle nous laisse découvrir des réalités, des découvertes et du suspens de choix. La plume de l'auteur nous tient en haleine jusqu'au bout et Monsieur Watson sait tenir son lecteur éveillé jusqu'à la franche réalité de ce roman.

Je dois bien avouer que j'ai énormément apprécié ce roman mais il faut vraiment persévérer dans la première partie qui est assez redondante et lourde pour le lecteur. Mais je pense que cette partie est nécessaire à nous, lecteurs, afin que nous puissions nous mettre dans la tête de Christine et comprendre comment elle se sent et comment l'histoire va se mettre en place.

Un très bon thriller, le premier de SJ Watson. Une plume parfois un peu gauche mais je suis certaine que ses prochains titres seront un carton.
Photo


Lu pour le challenge Partners in Crime 14 livres en 1 an

9/6/2013 16:03:42

J'ai un peu peur justement de ce schéma répétitif, mais l'intrigue peut être vmt pas mal. On l'a acheté y a bien un an mtn mais j'ai lu pas mal d'avis négatifs et j'ai pas encore osé le sortir de ma PAL als que le thème de l'amnésie m'attire tjs très facilement...

Réponse
9/6/2013 16:50:43

Ce livre est dans ma PAL. Je dois avouer que le résumé m'intrigue beaucoup !

Réponse
13/6/2013 07:02:26

J'ai eu exactement le même ressenti que toi pour les répétitions mais qui au final est essentiel pour la suite:)

Réponse



Laissez un commentaire.