Photo
Aurora Teagarden, dite Roe, est bibliothécaire dans la ville de Lawrenceton, en Géorgie. Un de ses passe-temps est de faire partie du Real Murders Club pour étudier une fois par mois les cold cases. Un soir, elle tombe sur le corps sans vie d'un des membres du club. Ce crime ressemble à un de ceux non résolus qu'ils devaient analyser. D'autres suivent. Aurora enquête.

Photo
Éditeur : J'ai lu
Collection :  semi poche imaginaire
Langue : Français
Genre : policier
Date de parution :  15 mai 2013
Série : Aurora Teagarden
Nbre de pages : 253 pages
Titre VO : Real murders club (1992)
Prix :  8,45€ sur amazon
Ma note :  3/5


Mon avis sur ce roman

N'ayant pas adhéré au style de Charlaine Harris avec la communauté du Sud dont je n'avais lu que le tome 1, j'ai voulu retenter l'expérience en passant par un style policier donc plus sure pour moi.

Retrouvons dans ce premier tome l'histoire d'Aurora Teagarden, une jeune femme célibataire, bibliothécaire et elle gère les immeubles en location de sa maman.
Tous les mois elle se rassemble avec d'autres passionnés pour parler crimes, meurtres et autres actes du même style. Mais aujourd'hui c'est à son tour d'exposer un crime et tout ne se passe pas comme prévu.
Disons que la réalité a outrepassé la fiction de leurs rendez vous car un meurtre a vraiment eu lieu et il va falloir trouver qui est le coupable.

J'ai eu beaucoup de ma à entrer dans l'histoire et à m'approprier les personnages car ils sont nombreux et je les confondais facilement. Il m'est arrivé de retourner en avant pour voir qui était tel ou tel personne et j'ai trouvé cela un peu fastidieux. Sur un roman si court je trouve dommage de mettre plus de 80 pages à entrer complètement dans l'histoire.

J'ai eu comme cette impression de lire un Agata Christie et cela m'a rappelé ma jeunesse. Cette ambiance policière en lieu clos m'a beaucoup plu et m'a replongée dans mes lectures d'adolescentes. Maintenant attention que nous ne sommes pas ici à un niveau d'A.Christie ou ses héros sont beaucoup plus charismatique et ou l'histoire est mieux agencée. Charlaine Harris nous plonge dans son roman en ne démêlant rien, ce qui rend la lecture parfois lourde et contraignante.

Malgré ces nombreux points négatifs j'ai passé un bon moment avec Aurora qui est une héroïne qui m'a beaucoup plu (de plus nous avons quelques points communs, ne fusse que par la taille - je vous laisse lire le livre pour le découvrir lol).

Je pense clairement que cette auteur n'est pas faite pour me plaire donc je ne réitérerais pas l'aventure avec elle mais si vous aimez les histoires policières avec une héroine un peu "simple", ce livre est fait pour vous. De plus ce premier tome met bien en place la suite des aventures d'Aurora et le roman ne faisant que 250 pages il se lit très rapidement. Idéal pour une lecture détente.

Je dirai également de manière très futile que les couvertures de ses romans ont tout pour me plaire et je me laisse à chaque fois bernée par ces superbes visuels.
19/5/2013 03:42:20

J'ai eu la même impression avec Si douce sera la mort et j'avais été un peu fâchée de m'être laissée berner par le visuel ! Les couvertures ont beau être très attractive, il faut tout de même que le texte suive ! Clairement, pour moi, ça n'avait pas été le cas ! Je voulais retenter l'expérience avec ce titre. Je crois que j'attendrai peut-être de pouvoir l'emprunter à la médiathèque...

Réponse
19/5/2013 04:33:42

Les livres de l'auteur restent bons pour la détente, je pense aussi. Je n'ai pas tenté d'autre série que La communauté du sud (dont je me suis lassée au bout du 6ème tome) mais j'aimerais bien me relancer dedans.
Je suis d'accord avec toi à propos des couvertures, ça donne envie mais l'histoire ne suit pas toujours !

Réponse
19/5/2013 07:25:25

Je suis comme toi à mon avis, je n'ai pas du tout accroché au style d'Harris, ni avec La communauté, ni avec Harper Connelly (policier-fantastique). Des histoires et dénouements un peu bateau, des détails inintéressants, vraiment bof, j'arrête là aussi.

Réponse



Laissez un commentaire.